addiction au sucre


vous ne pouvez plus vous passer de gâteaux, de sucrerie ?

Il arrive que des clients viennent me voir en me disant « je suis accro au sucre ». Et il est vrai qu’en approfondissant, ces personnes mange des aliments sucrés, boivent des boissons sucrées, sans en ressentir de besoin, mais plutôt poussé par des pulsions irrationnelles, des manques.

Quelle que soit sa source, gâteau, fruit, bonbon, jus de fruit, le sucre active les zones de plaisir et de récompense du cerveau. Mais d’une façon insidieuse, il donne envie d’en consommer davantage. Et cela sans qu’il y ait de sentiment de faim, simplement en stimulant la production de dopamine, qui renforce la sensation de plaisir et de motivation.

Le sucre est alors inscrit inconsciemment comme un recours pour « allez bien », et entraine une dépendance forte pour retrouver un état de plaisir.

Passer une certaine limite d’absorption, le sucre doit être considéré comme une drogue, au même titre que l’alcool ou la cigarette, même si les conséquences en cas de manque ne sont pas aussi extrêmes. Il va falloir « déprogrammer » le recours au sucre pour gérer ses émotions, résoudre ses difficultés ou remplir un vide affectif, pour stopper le sucre et se libérer. Et comme toute libération d’addiction, il faudra trouver le moyen de conserver un équilibre mental et physiologique, pour ne pas compenser vers une autre dérive. Comme par exemple, j’arrête le sucre, alors je consomme plus d’alcool, ou plus de jeux vidéo. Mais il est souvent compliqué d’arrêter sa dose quotidienne. Car comme toute drogue, son arrêt peut entrainer des effets secondaires, comme des sensations de fatigue, d’irritabilité. Le sucre se sent en danger et envoi des messages puissants : « tu ne me prends plus, alors je me venge et tu es fatigué, irritable. Reprends-moi et tout ira mieux ». Et une fois votre corps déshabitué de ce poison, il vous faudra apprendre à rééquilibrer votre alimentation, en intégrant des sucres naturels, comme des fruits entiers, ou en vous en passant, comme de boire son café sans sucre. Et vous pouvez aussi découvrir les atouts des sirops d’érable ou d’agave, avec modération.

Car les motivations pour arrêter le sucre sont variées. Cela peut être retrouver la ligne, ce qui arrive souvent, mais aussi lutter contre le diabète, ou retrouver une peau saine, ou encore retrouver de l’énergie ou lutter contre une mauvaise haleine.

Avec l’hypnose, je vous accompagne afin d’augmenter votre motivation pour vous désintoxiquer de cette addiction au sucre, vous permettre de vous en sevrer et redevenir libre et en pleine santé, tout en améliorant la gestion de vos émotions.


un cabinet à Eaubonne, dans le Val d'Oise, proche de chez vous

Mon cabinet à Eaubonne, dans le Val d'Oise (95), vous attend afin de répondre à toutes vos questions, pour vous rassurer, pour vous prouver que c'est vous qui avez et qui gardez le contrôle.