Covid-19, le stress du confinement

Covid-19, le stress du confinement.


Lundi 11 mai 2020. Cette date résonne en boucle. Depuis le mardi 17 mars, vous avez été confiné, soit en télétravail, soit en chômage partiel, soit en suspension d’activité. Qu’avez vous pu faire pendant ces presque deux mois. En fait, qu’avez-vous fait durant ces 55 jours ? Cela résonne comme une libération, une sortie de prison. Sans voir la famille qui n’habite pas avec vous, ni les amis. Vous avez fêté des anniversaires en vision avec Skype, Whatsapp, ou d’autres applications. 


Pour ceux qui étaient en télétravail, il y a eu la problématique de la gestion des espaces, entre travail et vie privée, du temps aussi, avec un conjoint, des enfants. Ne plus voir les collègues, ou par Zoom.

Pour ceux qui était en chômage partiel, ils ont été coupés du monde du travail, de leur entreprise. Durant 55 jours, leur entreprise n’a plus eu besoin d’eux. Certains.nes avaient des postes à responsabilités, et d’un coup, plus rien. Restez chez vous.


Et maintenant, c’est la reprise, la fin du confinement.

Dans quel état êtes vous ? Sans activité physique, ou très réduite, sans coiffeur ni soins esthétiques, avec le stress d’avoir été confiné en famille dans des espaces parfois réduits, sans pouvoir sortir pour décompresser, faire du sport, voir des amis, de la famille, aller au cinéma.

Vous avez été amené à remplacer les enseignants pour vos enfants, et cela n’a pas été facile tous les jours.


Comment reprendre une vie « normale » après le confinement dû au Covid-19 ?

Comment faire pour ne pas exploser ?

Comment se retrouver face à la liberté ?


Je vous invite à remettre votre esprit et votre corps en mouvement en douceur, comme si vous refaisiez du sport ou de la musique après une longue période d’arrêt. Se remettre en mouvement. Seul ET en famille. Redécouvrir des plaisirs simples, comme une promenade en forêt, ou d’allez voir les grands-parents.


Quant à évacuer le trop plein émotionnel ?   Venez me voir ;)


qu'est ce que le stress ?

Tordons déjà le cou à une idée reçue : il n’y a pas de bon stress ou de mauvais stress. Il y a le stress tout court, qui peut vous enquiquiner au quotidien, vous ralentir, vous fatiguer et qui énerve votre entourage. Ce même stress peut vous faire perdre vos moyens, que ce soit dans une réunion professionnelle ou lors d’un rendez-vous amoureux.

Le stress peut avoir de multiples sources. Néanmoins, très souvent, il provient de sources externes : mon chef qui m’en rajoute encore et encore, les enfants qui ne font pas ce que je dis, mon mari ou ma femme qui ne me comprend pas, un examen à passer, que ce soit le bac ou le permis de conduire, etc.

L’hypnose va vous permettre de trouver les ressources qui sont en vous pour trouver la force naturelle de mieux gérer vos priorités, de savoir dire « non ».

Prenons un exemple, celui d'un examen

Vous savez tout : la théorie, la pratique, les exercices, les exemples. Vous vous êtes entraîné des heures et vous impressionnez vos amis. Vous êtes fier... pour l'instant. Car l'examen, c'est demain. Rien que d'y penser, vous en avez les mains moites, la gorge se noue. Vous commencez à avoir des trous de mémoire sur ce que vous connaissez par cœur ! Et c'est le jour J. Vous vous trouvez devant votre feuille et là, rien ne sort. C'est la catastrophe ! Votre page est presque blanche et quand vous sortez, abattu, tout vous revient mais c'est trop tard. La mauvaise note est déjà là. 

Que faire ? se tourner vers l'hypnose, pour comprendre ses blocages, les dépasser, et reprendre confiance en soi, car tout cela est en vous, et grace à l'hypnose, vous aller comprendre pourquoi vous êtes dans ces états là et surtout, comment changer !


Aujourd’hui est le premier jour de votre nouvelle vie !