Comment lutter contre l'addiction aux jeux vidéo ?

Et ça touche aussi les moins jeunes

Les jeux vidéos sont une réalité

o  Les jeux vidéos, quoi qu’on en pense, sont une réalité. Et c’est un phénomène trans générationnel. Les FPS (First Person Shooter) et les MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Game) sont bien sûr au top des jeux addictifs, mais ne négligeons pas les autres jeux de plateforme, survival horror, ou simulation et stratégie. Sous des airs de ne pas y toucher, les Sim’s TM sont à prendre très au sérieux en terme de chronophagie. Ce sont des heures passées devant un écran, avec des amis virtuels, qui entraînent la personne vers une désocialisation. Et cela touche toutes les tranches d’âge.

Mon mari est accro aux jeux vidéos

Ne stigmatisons pas nos adolescents, car leurs parents sont aussi touchés, et tant les hommes que les femmes. Cette addiction est sournoise car, si elle n’entraîne pas de coût financier, entraîne de vraies conséquences sur la vie de couple, la vie de famille.

o  Quels en sont les symptômes :

1.      Une incapacité à contrôler son temps, à réduire ce temps de jeu

2.      Des répercussions sur le travail professionnel

3.      Des répercussions sur l’équilibre alimentaire et/ou sur le sommeil

4.      Une souffrance psychique attachée à l’utilisation des jeux vidéo : tristesse, anxiété, agressivité

Comment s'en sortir ?

Gardons toujours en tête qu’une addiction, quelle qu’elle soit, est une auto-médication, une solution pour échapper à une souffrance psychique, et souvent une souffrance de l’enfance.

C’est pourquoi une prise en charge, un accompagnement est indispensable pour sortir de ce cercle vicieux, si tant est bien sûr que la personne ait à la fois la conscience de son addiction et la motivation pour changer.


Aujourd’hui est le premier jour de votre nouvelle vie !