Levez vous du canapé et bougez !

comment faire pour s'extraire de se faux ami : votre canapé
et retrouver votre tonus et votre forme

Levez-vous du canapé et bougez !


L'histoire de Mme Martine

Une femme, que nous appellerons Mme Martine (encore elle) me disait : « quand je rentre, comme je vis seule, je me coule dans le canapé et ensuite, je n’arrive plus à m’en extraire, je n’arrive plus à me lever. Et je voudrais perdre du poids, perdre mon petit ventre, retrouver la ligne, comment faire ? ». 

Elle avait dans les mains ses questions et ses réponses. 

Bien sûr que j’avais envie de lui dire : « bougez ! » « allez marcher, courir, travailler à pied, faire de la gym, n’importe quoi mais BOUGEZ ! ». 

Je ne l’ai pas fait pour 2 raisons :


1. C’est vraiment pas professionnel et très éloigné du modèle enseigné par Carl Rogers, qui est l'écoute bienveillante et inconditionnelle et de toute façon, comme le disait mon Grand-Père : "les conseilleurs ne sont pas les payeurs". 

2. Si elle ne l’a pas déjà fait, c’est qu’il doit y avoir une bonne raison.


Alors nous avons travaillé sous hypnose. J’ai utilisé les miroirs virtuels, c'est-à- dire que je l’ai fait se voir devant des miroirs, puis se déshabiller (dans sa tête bien sûr !) afin de se voir sous toutes les coutures. De face, de côté, de dos, et plusieurs fois. En insistant sur les endroits disgracieux, les hanches, les cuisses, le dessous des bras, le ventre. Ensuite, à côté de cette représentation, je lui ai demandé de s’imaginer comment elle était « avant », nue aussi. Je l’ai fait se souvenir de sa vie de cette époque de minceur, de ses activités physiques, et de ce qu’elle mangeait aussi. Puis je lui ai fait identifier les ressources nécessaires à l’atteinte de son objectif. Nous avons aussi travaillé sur les avantages du canapé, et sur ses inconvénients. Et nous sommes revenus sur les images dans les miroirs. 

Dès la fin de la transe, j’ai cru qu’elle avait un ressort dans les fesses tellement elle voulait partir pour faire « quelque chose ». En fait, dès le soir même, elle m’a raconté qu’elle avait mis une paire de baskets aux pieds, un survêtement et qu’elle avait commencé les joggings.

Elle avait aussi réaménagé son intérieur, et passait plus de temps à cuisiner plutôt que de manger des plats tout fait. C’était un tout.


Comme disent les publicités : « manger bouger »


tarif

Aujourd’hui est le premier jour de votre nouvelle vie !