Dysorgasmie ou anorgasmie de femme

je veux avoir ou retrouver un plaisir intense en faisant l'amour

Sexothérapie, préorgasmie ou dysorgasmie.

S’il y a bien un sujet compliqué, tant pour les femmes que pour les hommes, c’est bien celui des problèmes sexuels.

Cette semaine, je parlerai des dysfonctionnements sexuels féminins.

Et je me rappelle cette cliente, Mme Valérie Y., venue me voir pour un problème de préorgasmie, ou dysorgasmie. Compliqué de consulter, compliqué de dire les mots, compliqué d’aller en parler à un homme. Pour Mme Valérie Y., tout était compliqué et c’est une toute petite voix qui m’a appelé ce jour-là, en tournant autour du sujet principal, voulant dans un premier temps entendre ma voix, savoir si le courant passait entre elle et moi. Le sujet était vague « j’ai des problèmes… ». Et elle a pris rendez-vous. Et c’est timidement que cette femme, en face à face, a commencé à me parler de ses problèmes d’orgasmes, ou plutôt d’absence d’orgasme. Et de tout ce que cela générait chez elle, toutes les questions qu’elle se posait comme « d’où cela vient –il ? » « est-ce cela la frigidité ? » « est-ce que j’aime encore mon mari ? », etc. et plein d’autres.  Elle était d’ailleurs curieuse du fait qu’elle éprouvait une forme de satisfaction en faisant l’amour, mais plus rien du feu d’artifice qu’il y avait « avant ».

Alors comme souvent, il m’a fallu rassurer. Aussi en l’écoutant, en lui laissant un espace de parole rien qu’à elle. Puis lui faire reprendre confiance en elle, lui faire se souvenir des bons moments du passé, les ramener dans l’ici et le maintenant. Puis en transe, la faire se reconnecter avec son corps. La faire visualiser, explorer ces parties intimes de l’intérieur. Mentalement, il lui faudra retrouver les endroits du plaisir. Puis dans ces rêves, y incorporer son mari.

Trois séances (1 mois) ont été nécessaires pour commencer à voir les premiers résultats, qu’il a fallu compléter par quelques séances de renforcement. Car là aussi, je me suis rendu compte que les problèmes d’aujourd’hui prennent parfois leurs racines dans le passé. Il faut donc déminer pour se donner toutes les chances de succès.